Concours d'idées

BIA Urban Regeneration Forum « Elorrietako Erribera – Ribera de Elorrieta », Bilbao

Presentación

BIA Urban Regeneration Forum convoque la deuxième édition du Concours d’Idées international pour les étudiants et les jeunes architectes pour la promotion de régénération et la transformation urbaine de la ville consolidée.

L’objet du Concours d’idées est l’aménagement urbain et le design de l’espace public d’une enclave située sur les berges d’Elorrieta à Bilbao, entre les voies du métro et le fleuve de Bilbao, la « ría ». Elle est actuellement occupée en grande partie par des services municipaux (nettoyage, autobus, etc.), par des constructions industrielles et d’activités économiques et, dans une moindre mesure, à l’extrême nord, avec des bâtiments résidentiels.

Le concours a comme commissaires Marta Gonzalez Cavia et Jorge Cabrera Bartolomé et propose l’organisation du domaine dans son ensemble, son intégration dans l’environnement en insistant spécialement sur le design des espaces publics qui constituent le « Waterfront ».

Description du domaine d’action

Veuillez consulter les documents apportés.

Le domaine d’action est la berge d’Elorrieta, entre le fleuve de Bilbao et les voies de métro. Il jouxte les domaines suivants :

• Au nord, les voies du métro Bilbao (Tellaetxebidea), le Mont San Pablo et Lutxana-Erandio.
• au sud, une zone résidentielle, rue Ricardo Gutierrez Abascal (Juan de la Encina)
• à l’ouest, le fleuve de Bilbao.
• à l’est, comme au nord, les voies du métro et le Mont San Pablo (Tellaetxebidea).

Le domaine d’action constitue actuellement une zone périphérique située dans la partie la plus septentrionale de la ville de Bilbao (jouxte le territoire municipal d’Erandio) et est principalement occupé par des constructions industrielles ou d’infrastructures urbaines ; l’ensemble compose une zone peu intégrée dans son environnement immédiat, partie principalement résidentielle du quartier de San Ignacio. Il faut souligner à ce sujet que le rapport avec le fleuve est absolument interrompu par le tracé routier principal qui relie la ville avec l’extérieur du nord au sud (Ribera de Elorrieta) parallèlement au fleuve de Bilbao, empêchant toute connexion entre le tissu urbain et le fleuve. Le bord du waterfront est par ailleurs composé d’un petit mur et d’une ligne de parking disposée tout au long du bord du fleuve.

Remarquons dans l’environnement du site la prévision d’un pont pour piétons « navigable » qui le reliera avec Punta Zorrotza ainsi que l’existence de la « Casa de bombas » qui a été restaurée et déclarée Bien d’intérêt culturel par le Gouvernement basque.

Antécédents, références historiques et prévisions urbaines du domaine d’action

Veuillez consulter les documents apportés.

Nous pensons qu’il est intéressant pour comprendre le site et son contexte actuel de faire référence à son histoire. Le quartier de San Ignacio-Elorrieta fait partie du District numéro 1 de Bilbao, Deusto. Pour comprendre l’histoire de San Ignacio-Elorrieta, nous devons donc commencer par nous référer à Deusto.
À son origine, le parvis de Deusto abritait quelques fermes depuis le XVIe siècle, dont le nombre grandit progressivement depuis lors ; les activités principales y étaient l’activité portuaire et de la pêche. Au XVIIIe siècle déjà la population était éminemment agricole, les cultures majoritaires étant le blé et la vigne.

À la fin du XIXe siècle, le développement de cette zone est fortement motivé par l’arrivée du train qui reliait Bilbao et le balnéaire de Las Arenas, à Getxo. Celui-ci permettait aux habitants de se rendre avec leurs produits sur le marché de La Ribera de Bilbao, facilitant ainsi le trajet qui se faisait jusqu’alors à pied ou à cheval.

Le 29 octobre 1924 un Décret Royal espagnol dictait la disparition du parvis de Deusto et son annexion à la ville de Bilbao, décision qui serait effective le 1er janvier 1925.
Le District de Deusto est officiellement divisé en 4 quartiers : Arangoiti, Ibarrekolanda, San Pedro de Deusto-La Ribera et San Ignacio-Elorrieta, ce dernier étant celui qui nous occupe ici.
San Ignacio-Elorrieta a une population de 13 908 habitants sur une superficie de 0,65 km2, pour une densité de population de 21 397 hab/km2. L’origine du quartier moderne remonte à la décennie des années 1950 et a été construit par le Ministère du logement sous le nom de San Ignacio de Loyola comme le « quartier dortoir » en raison de la grande affluence d’immigrés attirés par la forte réindustrialisation du bassin du Nervión après la Guerre Civile. La plupart des terrains, cultures et fermes qui occupaient la zone furent pour ce faire détruits pour laisser la place aux nouveaux logements ; seuls quelques fermes subsistèrent à Elorrieta et sur les versants du mont Banderas. La Casa Grande d’Elorrieta construite au début du siècle résista également à la destruction.

Le quartier d’Elorrieta date de 1897. Il abritait les abattoirs de Deusto, sur la limite municipale d’Erandio. San Ignacio était installé sur l’extension de Deusto, zone de marais et de fermes et fut construit à partir de la guerre civile. L’extrême nord-ouest du quartier, Elorrieta disposait de la première station d’épuration d’eaux d’Espagne. Ce qui reste actuellement de la Casa de bombas a été restauré et déclaré Bien d’intérêt culturel par le Gouvernement basque.

Il est également intéressant de souligner l’axe du fleuve qui est la colonne vertébrale historique puisqu’il assure la communication fluviale entre El Abra et El Arenal. Le domaine d’action fait partie de la voie de halage historique qui accompagnait le trafic des bateaux dans leur chemin vers l’Arenal et qui, à présent, avec l’ouverture totale du canal récupère la continuité perdue.

Le futur Plan général de Bilbao, actuellement en cours de rédaction a comme objectif stratégique la récupération pour les habitants du bord du fleuve comme colonne vertébrale de la ville, ce qui donnera une continuité aux zones dans lesquelles celle-ci est interrompue.

Il s’agit d’une partie de la ville bien desservie par le transport public (Bilbobus et Métro).

D’autre part, et si nous nous tournons vers l’avenir, nous devons citer les plans d’aménagement prévus dans le domaine d’action, où ont été développés les plans d’aménagement suivants et qui ont prévu les interventions suivantes :

– Plan spécial de Zorrotzaurre qui développe le Master Plan conçu par Zaha Hadid, qui envisage non seulement l’« île de Zorrotzaurre » mais également toute la rive droite du canal de Deusto, et dont le domaine jouxte le domaine d’action.

– Plan spécial de Punta Zorrotza, en cours de réalisation.

Liens consultés :

http://www.identibuzz.org/deusto/
http://www.ibarrekolandatarrak.org/introduccion/
http://www.zorrotzaurre.com/Modulos/Contenido/Contenido.aspx?CodModulo=34

Documents apportés

La documentation complète du concours se trouvera sur le site web www.biarchitecture.org qui correspond à la documentation concernant le domaine d’action :

Annexe 1 Plano de situación (Plan de situation)

Annexe 2 Cartografía y delimitación del ámbito de actuación (Cartographie et délimitation du domaine d’action) en format pdf et dwg.

Annexe 3 Esquema de disposición de puntos de conectividad rodada con el entorno y ubicación puente peatonal flotante con Punta Zorrotza (Schéma de disposition des points de connectivité routière avec l’environnement et emplacement du pont suspendu pour piétons avec Punta Zorrotza).

Annexe 4 Otra documentación de interés del contexto (Autres documents d’intérêt sur le contexte)

Annexe 4.1 Fotos del ámbito y entorno (Photos du domaine et environnement). État actuel
Annexe 4.2 Fotos históricas del entorno (Photos historiques de l’environnement)
Annexe 4.3 Fotos aéreas del ámbito con delimitación del ámbito de actuación (Photos aériennes du domaine avec délimitation du domaine d’action)
Annexe 4.4 Integración del ámbito con el eje de la ría (Intégration du domaine avec l’axe du fleuve)
Annexe 4.5 Previsión de ordenación de Zorrotzaurre (Prévision d’aménagement de Zorrotzaurre)
Annexe 4.6 Previsión ordenación Punta Zorrotza (Prévision aménagement Punta Zorrotza)

Annexe 4 Enlaces de interés: (Liens intéressants)

Lien google earth (fichierkmz)
Lien du domaine à Bing

http://www.bing.com/maps/?v=2&cp=r6f5p0grkd9s&lvl=18.3&dir=94.31&sty=b&form=LMLTCC

Observatoire urbain des quartiers de Bilbao IV Rapport Mai 2013
http://www.bilbao.net/cs/Satellite?blobcol=urldata&blobheader=application%2Fpdf&blobheadername1=Content-disposition&blobheadername2=pragma&blobheadervalue1=attachment%3B+filename%3Dinforme_2013.pdf&blobheadervalue2=public&blobkey=id&blobtable=MungoBlobs&blobwhere=1273911299745&ssbinary=true

Association d’habitants du quartier « EL CANAL » / « KANALA » auzo elkartea
http://www.euskadi.eus/gobierno-vasco/contenidos/asociacion/asb138822008/es_def/index.shtml
https://kanalekoportu.wordpress.com/2008/02/26/kanala-auzo-elkartea-asociacion-vecinal-el-canal

Association d’habitants du quartier « De Vecinos De Elorrieta »
http://www.euskadi.eus/gobierno-vasco/contenidos/asociacion/asb007221987/es_def/index.shtml

Commission de gestion de Zorrotzaurre
http://www.zorrotzaurre.com/Modulos/Contenido/Contenido.aspx?CodModulo=34

Critères d’appréciation et objectifs

Les propositions doivent comprendre l’aménagement intégral du domaine, de manière libre, en tenant en compte des points suivants :

– La totalité des constructions non résidentielles existantes incluses dans le domaine d’action se trouvent hors de la portée de l’aménagement et leur démolition est prévue.

– Le tracé de la viabilité existante qui communique le quartier de San Ignacio avec l’extérieur, actuellement parallèle au fleuve, peut être modifié à condition que les connexions établies en Annexe 3 soient respectées.

– Il est prévu de construire un pont piétonnier qui communique le site avec Punta Zorrotza et dont l’emplacement approximatif est illustré en Annexe 3.

– Impacts de l’inondabilité : à cause de l’inondabilité des terrains, nous pensons que le seuil des logements et des locaux doit être situé à une cote au-dessus du sol égale ou supérieure à 4,40 m. Il est également conseillé d’éviter de situer des constructions à usage critique dans des zones inondables (caves ou rez-de-chaussée).

Les principaux objectifs de l’aménagement sont :

– La récupération des berges du fleuve et la création d’espaces de qualité sur le waterfront urbain résultant utilisant des infrastructures vertes et des solutions basées sur la nature pour les adapter au changement climatique (inondations, île de chaleur…).
Récupération du lien avec le fleuve, avec l’eau.

– Aménagement des constructions existantes et design d’un nouveau tissu urbain qui donnera lieu à des constructions et des espaces publics de qualité, durables et intégrés sur le lieu et dans la ville déjà consolidée, selon les paramètres urbains suivants :

Constructibilité totale: 82.000m2
Usage résidentiel (720 logements): 72.000m2
Autres usages: 10.000m2

Hauteurs des constructions : libre

Standards d’urbanisme :

Espaces libres, zones vertes et parcs :
• minimum 15% de la superficie totale du site ou action de dotation
• exceptionnellement 1,5% maximum du site peut être occupé par des parkings publics de surface.

Dotations publiques :
• 5m2 sol/25 m2 de surface de toit sur rasant de constructibilité urbaine, ou 5 m2 toit/25 m2 surface, ou une combinaison des deux.

Parkings :
• 0,35 places/25 m2 toit sur rasant d’utilisation résidentielle sur des parcelles de propriété privée.

Végétation :
• Plantation ou conservation d’1 arbre pour chaque nouveau logement sur sol résidentiel et pour 100 m2 construits.

Les critères d’appréciation et les objectifs principaux à prendre en compte pour évaluer les propositions sont les suivants :

1) Qualité et confort environnemental des espaces urbains résultats et représentativité de l’intervention, notamment concernant le waterfront : composant paysagé, social, fonctionnel, ludique, conditions thermiques, acoustiques…

2) Qualité de la proposition d’aménagement : constructions, mobilité, distribution des espaces, scène urbaine… en insistant particulièrement sur les solutions bioclimatiques.

3) Priorité donnée à la création d’espaces verts et application d’aspects environnementaux durables favorisant la mitigation et l’adaptation aux effets du changement climatique, par la réduction de l’exposition et de la vulnérabilité en cas d’inondations et de vagues de chaleur, design de l’urbanisation par des solutions basées sur la nature (sols perméables, espaces et usages multifonction, bassins d’eau, toits verts, façades vertes).

4) Traitement spécifique des zones touchées par l’inondation avec une période de retour de 100 et 500 ans en prévoyant que ces périodes de retour seront réduites à cause du changement climatique. En considérant appliquer les usages du sol en fonction de leur niveau d’inondabilité de période de retour 100 au site touché par 500.

5) Tenir compte de l’effet que peut avoir la proposition de réaménagement dans les plans thermiques et de climat urbain de la ville, en analysant la problématique associée à l’effet île de chaleur.

6) Potentiel de dynamisation de la proposition. La régénération urbaine comme élément tracteur dans la régénération sociale : flux et mobilité, activités, espaces de rencontre et de relations… au niveau local et global également.

7) Récupération de l’identité du site.

8) Optimisation de la mobilité de l’environnement, la fonction (intégration avec la ville déjà consolidée : espaces, équipements, métro…) et l’intégration avec l’axe du fleuve…

9) La viabilité technique, économique et de construction de la proposition.

Questions

Vous pouvez nous adresser toutes vos questions par l’intermédiaire du site web jusqu’au 10 juin 2016.
La liste complète et anonyme des questions et réponses réalisées sera publiée sur le site web du BIA Urban Regeneration Forum (www.biarchitecture.org) dans un délai maximum d’une semaine à partir de la date citée, 17 juin 2016.

La liste de questions et réponses ainsi que les bases complètes sera fournie au Jury du concours au moment de sa constitution. Les considérations issues de ces questions devront être obligatoirement observées par le Jury,

Présentation des propositions

Date de présentation :
Les propositions pourront être présentées jusqu’au 24 juin 2016 à 24:00h (heure locale).

Remise de la documentation.
Les documents seront remis par l’intermédiaire de la plateforme web du BIA www.biarchitecture.org
L’identification du/des participant/s, la présentation de la proposition ainsi que le certificat de capacité doivent être indiquées par l’intermédiaire de la plateforme grâce aux champs prévus à cet effet.
L’anonymat est garanti par le traitement automatisé des données.
Les fichiers à joindre devront respecter les indications suivantes :

Proposition technique [lema_PANEL.pdf] Le format des propositions sera de deux panneaux en format A1 maquettés dans le sens vertical (nord dans la partie supérieure) avec une résolution minimale de 300 dpi qui contiendra des documents graphiques et une mémoire explicative, suffisants pour bien comprendre la proposition.
Le fichier (tous deux A1 sur un seul pdf) sera appelé par le slogan choisi suivi du mot PANEL [lema_PANEL.pdf] – sans identifier les participants et/ou auteurs de la proposition – et devront si possible avoir une taille raisonnable (non supérieure à 8 MB).
Dans le coin inférieur droit, sur un espace de 10 cm x 10 cm on fera figurer le slogan de la proposition, qui sera libre.
Les fichiers seront utilisés dans des publications possibles et pour faire un recueil de toutes les propositions présentées qui sera remis à tous les membres du Jury avant leurs délibérations, pour pouvoir être étudiés en détail.

Certificat justifiant de la capacité de participer [lema_CERTIFICADO.pdf] Certificat d’étudiant d’une École d’architecture / certificat de diplôme des participants.
Le fichier sera nommé avec le slogan choisi suivi du mot CERTIFICADO [lema_CERTIFICADO.pdf].

Les propositions devront être rédigées dans l’une des langues suivantes : anglais – espagnol – euskera – français.

Anonymat

Le slogan demandé pour la proposition technique sera librement choisi par les participants, sans limite de format.

L’anonymat sera garanti par le traitement automatisé des données, le Jury étant étranger au traitement de celles-ci.

Les informations seront traitées par le Secrétariat Technique du BIA Urban Regeneration Forum, chargé de faire parvenir toutes les propositions techniques reçues et d’assurer qu’elles réunissent les conditions de ce cahier des charges, de manière anonyme pour le jury,

Lorsque les slogans gagnants et les finalistes du concours seront connus, le Secrétariat Technique qui est étranger au jury fournira les documents d’identification et rendront les noms des auteurs publics.

Participants

Le concours est destiné aux étudiants d’architecture ou jeunes diplômés (5 ans max.) Ils pourront se présenter au concours de manière individuelle ou en groupe, à condition que tous les membres de l’équipe remplissent la condition précédente d’étudiant ou de jeune diplômé.

Aucune inscription préalable n’est nécessaire, il suffit de présenter les documents indiqués au paragraphe « présentation des propositions » pour se présenter au concours.

La participation par la présentation d’une proposition impliquera l’acceptation de ces bases par l’auteur individuel ou groupe de membres de l’équipe collective.

Jury

JURADOBIA
Le Jury BIA sera composé de 8 membres au moins, parmi les suivants :

Représentant technique de la Mairie de Bilbao.
Représentant de l’Association basque Navarre d’architectes urbains (AVNAU)
Représentant de la Chambre des architectes basque Navarre
Membre (architecte) du Comité scientifique Congreso BIA
Représentant (architecte) de l’École technique supérieure d’architecture de Navarre (ETSAUN).
Représentant (architecte) de l’École technique supérieure d’architecture de Saint Sébastien (ETSASS).
Architecte de prestige local.
Représentant (architecte) technique de la régénération urbaine de Bilbao
Représentant proposé par l’association de quartier
Commissaire du concours.
Représentant de la Commission de gestion de Zorrotzaurre

La liste des membres du Jury sera annoncée sur le site web du concours lorsque sa composition définitive sera arrêtée.

JURY BIARED
Composé de personnes qui visiteront et voteront dans le cadre de l’exposition publique présentée pendant le Congrès BIA et par les internautes qui visiteront et voteront dans le cadre de l’exposition virtuelle sur le site web du Congreso BIA.

Le secrétariat du Jury (sans droit de vote) rédigera la minute des propositions reçues et l’acte de décision du Jury qui sera publié sur le site web du BIA.

Incompatibilités

La fonction de juré est interdite à quiconque se trouve dans l’une des situations suivantes :
– les personnes ayant un rapport d’association professionnelle permanente et actuelle avec les concurrents, relation impliquant un devoir légal ou déontologique d’abstention.
– les personnes ayant un lien de parenté de consanguinité avec un concurrent, jusqu’au quatrième degré ou d’affinité jusqu’au deuxième.

Prix

Les prix accordés seront les suivants :

PRIX BIA
Le Jury BIA sélectionnera d’une part les dix propositions les plus représentatives ou les plus marquantes parmi celles présentées pour qu’elles soient publiquement exposées à Bilbao au cours du Congrès BIA. Les participants des propositions sélectionnés seront invités par l’organisation BIA à participer au Congrès avec des frais d’inscription réduits (50€).

Le jury accordera par ailleurs le « Prix BIA » à la proposition jugée la meilleure selon les critères établis et deux accessits :

Prix BIA : 3 000 euros
2 Accessit : 500 euros

PRIX BIA RED
Dans le cadre du BIA Urban Regeneration Forum aura lieu – dans un espace très visible lié à celui-ci – une exposition des dix propositions sélectionnées par le jury BIA. Cette exposition comptera sur la participation des citoyens (Jury BIA POPULAR) qui pourront voter. Par ailleurs, par le site web du BIA www.biarchitecture.org il sera possible d’accéder à toutes les propositions et les internautes (Jury BIA RED) pourront voter. L’ensemble de ces votes aboutira sur le « Prix BIA red. »

Prix BIA red : lot de livres de la Fondation Arquia.

L’identité des auteurs des différents prix sera communiquée lors d’un événement public. Le lieu et l’heure de cet événement seront annoncés sur la page web du concours.

Propriété intellectuelle

Les auteurs conserveront la propriété intellectuelle des travaux présentés ; aucun d’entre eux ne pourra être utilisé dans d’autres buts, pas même les travaux récompensés.

Les concurrents céderont à BIA Urban Regeneration Forum uniquement les droits d’exploitation correspondant à l’objet de la publicité du concours et ses résultats, comme la publication, l’édition en livre et l’exposition des travaux présentés.