César Pelli recevra à Bilbao, le 15 juillet, le prix BIA, la plus haute récompense décernée par les architectes de Bizcaye

César Pelli recevra à Bilbao, le 15 juillet, le prix BIA, la plus haute récompense décernée par les architectes de Bizcaye

L’architecte argentin César Pelli recevra à Bilbao, le 15 juillet prochain, le Prix BIA, que décerne la délégation du Collège des Architectes de Bizcaye à un professionnel pour sa contribution spéciale à la transformation urbaine de Bilbao. Si, il y a deux ans, la première édition de ce prix a récompensé le britannique Norman Foster, cette année le prix récompensera le travail de César Pelli pour l’aménagement de la zone d’Abandoibarra, dont l’œuvre majeure, la Tour Iberdrola, gratte-ciel de 165 mètres, est déjà le nouveau symbole financier et entrepreneurial de la ville. Le prix est une reconnaissance de la contribution de César Pelli au projet de transformation du waterfront de Bilbao initié dans les dernières décennies. Selon le jury, le travail développé par l’argentin dans le Masterplan d’ Abandoibarra “s´érige comme une pièce remarquable au sein de toutes les actions mises en place pour transformer la ville” et “a donné comme résultat, un espace récupéré par les citoyens et pris comme modèle pour des projets urbanistiques similaires dans d’autres environnements urbains”.   L’œuvre architectonique de César Pelli (Túcuman, 1926) se distingue par l’élégance et la sobriété des lignes de ses édifices, autant que par la manière dont il combine les matériaux comme le verre, la pierre et le métal. Plus de 180 projets (dont certains aussi singuliers que les tours Petronas à Kuala Lumpur, Malaisie) représentent son architecture, bien qu’il ait toujours évité les préconceptions formalistes dans ses œuvres. L’argentin est associé fondateur de Pelli Clarke Pelli Architectes, un des bureaux d’architecture les plus reconnus au niveau mondial dans le développement des constructions en hauteur. Ce prestigieux bureau, dont...