Bienvenus sur le site Web de Urban Regeneration Forum

César Pelli recevra à Bilbao, le 15 juillet, le prix BIA, la plus haute récompense décernée par les architectes de Bizcaye

L’architecte argentin César Pelli recevra à Bilbao, le 15 juillet prochain, le Prix BIA, que décerne la délégation du Collège des Architectes de Bizcaye à un professionnel pour sa contribution spéciale à la transformation urbaine de Bilbao. Si, il y a deux ans, la première édition de ce prix a récompensé le britannique Norman Foster, cette année le prix récompensera le travail de César Pelli pour l’aménagement de la zone d’Abandoibarra, dont l’œuvre majeure, la Tour Iberdrola, gratte-ciel de 165 mètres, est déjà le nouveau symbole financier et entrepreneurial de la ville.

Nuevos escenarios en torno al agua
Ur-ertz berriak
New visions on waterfronts
Nouveaux scénarios dans le front d’eau

La deuxième édition du BIA Urban Regeneration Forum met toute la lumière sur les scénarios de l’eau dans l’environnement urbain. L’une des transformations majeures de nos villes actuellement porte sur les fronts d’eau.
La libération du sol avec un emplacement stratégique jusqu’ici occupé par des activités industrielles, des infrastructures ou des usages portuaires dont la durée de vie utile a expiré, a offert de nouvelles perspectives pour la régénération urbaine. Il s’agit de zones souvent vastes, complexes et assez généralement conflictuelles, dont la transformation implique des processus qui s’étendent sur des décennies. Les servitudes d’occupation qui s’étendent au-delà de la durée de vie utile des installations même, la présence de déchets industriels souvent toxiques, le besoin d’un sol industriel ou portuaire alternatif, impliquent d’énormes investissements et transforment ces zones au cœur même de la ville en de véritables défis pour la régénération urbaine.

Pour poursuivre l’édition précédente, nous nous demandons quel rôle jouent ces fronts d’eau dans le paysagisme de la ville. Il est courant que les fronts d’eau urbains soient des terrains artificiellement pris sur l’eau. Dans leur récupération nous partons de l’hypothèse de l’intensification de l’occupation. Quelles sont les alternatives ? Est-il raisonnable de céder du terrain à la nature en faisant reculer les zones urbaines ? Quels sont les avantages en termes de qualité environnementale et de sécurité contre les inondations ?

Discours de Sir Norman Foster. Remise du premier Prix BIA

L’architecte anglais Norman Foster dans le décor du Musée Guggenheim le premier prix BIA de la Chambre des architectes basques et de Navarre, pour sa contribution à la régénération urbaine de Bilbao.

César Pelli recevra à Bilbao, le 15 juillet, le prix BIA, la plus haute récompense décernée par les architectes de Bizcaye

L’architecte argentin César Pelli recevra à Bilbao, le 15 juillet prochain, le Prix BIA, que décerne la délégation du Collège des Architectes de Bizcaye à un professionnel pour sa contribution spéciale à la transformation urbaine de Bilbao. Si, il y a deux ans, la première édition de ce prix a récompensé le britannique Norman Foster, cette année le prix récompensera le travail de César Pelli pour l’aménagement de la zone d’Abandoibarra, dont l’œuvre majeure, la Tour Iberdrola, gratte-ciel de 165 mètres, est déjà le nouveau symbole financier et entrepreneurial de la ville.

Le prix est une reconnaissance de la contribution de César Pelli au projet de transformation du waterfront de Bilbao initié dans les dernières décennies. Selon le jury, le travail développé par l’argentin dans le Masterplan d’ Abandoibarra “s´érige comme une pièce remarquable au sein de toutes les actions mises en place pour transformer la ville” et “a donné comme résultat, un espace récupéré par les citoyens et pris comme modèle pour des projets urbanistiques similaires dans d’autres environnements urbains”.

Captura de pantalla 2016-06-27 a las 21.41.57

 

L’œuvre architectonique de César Pelli (Túcuman, 1926) se distingue par l’élégance et la sobriété des lignes de ses édifices, autant que par la manière dont il combine les matériaux comme le verre, la pierre et le métal. Plus de 180 projets (dont certains aussi singuliers que les tours Petronas à Kuala Lumpur, Malaisie) représentent son architecture, bien qu’il ait toujours évité les préconceptions formalistes dans ses œuvres.

L’argentin est associé fondateur de Pelli Clarke Pelli Architectes, un des bureaux d’architecture les plus reconnus au niveau mondial dans le développement des constructions en hauteur. Ce prestigieux bureau, dont le siège est à New Haven (Connecticut, U.S.A.), a reçu les plus importantes récompenses internationales, dont la remise de la médaille d’or de l’American Institute of Architects à César Pelli, pour son parcours professionnel.

Le Prix BIA sera remis à César Pelli, le 15 juillet prochain, au cours d’un dîner de gala qui aura lieu dans la Tour Iberdrola, en présence du maire de Bilbao, Juan Mari Aburto. Cette cérémonie clôturera le programme d’activités en lien avec l’architecture que la ville accueillera les quinze premiers jours de juillet à l’occasion de la seconde édition du BIA Urban Regeneration Forum.

BIA 2016 est une initiative de la Délégation de Biscaye du Collège Officiel des Architectes Basque-Navarrais (COAVN), qui compte, entre autres, avec l’appui de la Mairie de Bilbao, de la Diputación Foral de Bizkaia, du Gouvernement Basque et de Tecuni.

 

 

News

César Pelli recevra à Bilbao, le 15 juillet, le prix BIA, la plus haute récompense décernée par les architectes de Bizcaye

L’architecte argentin César Pelli recevra à Bilbao, le 15 juillet prochain, le Prix BIA, que décerne la délégation du Collège des Architectes de Bizcaye à un professionnel pour sa contribution spéciale à la transformation urbaine de Bilbao. Si, il y a deux ans, la première édition de ce prix a récompensé le britannique Norman Foster, cette année le prix récompensera le travail de César Pelli pour l’aménagement de la zone d’Abandoibarra, dont l’œuvre majeure, la Tour Iberdrola, gratte-ciel de 165 mètres, est déjà le nouveau symbole financier et entrepreneurial de la ville.

Bordeaux, ville invitée de la deuxième édition du BIA comme modèle de revitalisation urbaine du front d’eau

Bordeaux sera la ville invitée de la deuxième édition du BIA Urban Regeneration Forum. La capitale française se verra remettre une récompense lors du Prix d’Architecture qui réunira à Bilbao, au mois de juillet prochain, plus de 300 architectes et urbanistes pour débattre des nouveaux scenarii autour de l’eau.

BIA Forum 2016 reconnaît, ainsi, le beau travail réalisé dans la ville de la Garonne pour récupérer son front d’eau (waterfront). Un processus de régénération urbaine qui est une référence pour sa qualité tant dans le processus que dans les résultats obtenus.

Le BIA Urban Regeneration Forum convoque un concours d’idées international pour la Ribera d’Elorrieta à Bilbao

La deuxième édition du BIA Urban Regeneration Forum est lancée. Le prix d’architecture qui réunira dans la capitale de Biscaye, au mois de juillet prochain, plus de 300 architectes et urbanistes pour faire connaître des expériences de villes portuaires du monde entier et débattre de propositions de récupération des fronts d’eau (waterfronts), a convoqué un concours d’idées international pour l’aménagement urbain et le design de l’espace public d’une zone située sur la Ribera d’Elorrieta, à Bilbao.

Organisateur
Sponsors
logo-ayuntamientologo-diputacionlogo_euskadi
Principaux sponsors:

URATECUNIIBERDROLACONSORCIO DE AGUAS
Collaborateurs
Autres Collaborateurs
Ont collaboré à la diffusion
Approbation académique